Réflexions et développement sur le type 4 en Ennéagramme (niveau moyen & bas)

Texte de Christophe (voir vidéo)   

Le type 4 est un type très complexes qu’il est bon de comprendre si on veut l’aider.  Sa recherche permanente à fuir ou éviter ce monde qui lui fait peur, car trop dur pour sa sensibilité, lui fait vivre un stress permanent et l’empêche d'apprécier ce qu’il vit, de profiter du présent.   

À l'encontre du type 1 avec qui il partage des  sentiments similaires, Il ne prend pas le temps de bien faire les choses car il  est pressé par le temps, comme s'il en avait peu pour sauver le monde.  Cela se retrouve dans son peu d'intérêt pour la matière, il ne se sent bien que dans l'acte créatif, quand il se sent utile pour mettre fin à la douleur du monde qui l’entoure.   

Cela est dû au fait, qu’il s'identifie à un rôle de sauveur, il a l'impression que c'est a lui de mettre fin à la souffrance dans le monde, ce poids le pousse à éprouver de la culpabilité quand il n'agit pas dans ce sens ou du désespoir quand il trouve la tache désespérée.   

Il peut s'en vouloir de n’être pas assez doué pour y arriver, le fait qu’il mette la barre très haut, a pour effet qu’il a du mal à reconnaitre la valeur de son travail et de lui-même.  Il peut envier ceux qui à son gout, en font plus et sont reconnues pour cela, il a beaucoup de mal à reconnaitre sa valeur, malgré les retours positifs qu’il reçoit, ce n'est pas suffisant pour lui, c'est un éternel insatisfait.   

Son grand besoin de reconnaissance n'est pas lié à l’orgueil, mais au fait que, être reconnu, lui prouve que ce qu’il fait est important, ainsi il peut davantage s’aimer et soulager sa conscience de culpabilité.   

Dans son enfance, il ne s'est pas senti reconnue par un de ses parents, en général le père, ce père qui porte un regard d’incompréhension sur son enfant, ou qui le fuit, (l'enfant lui rappelant ce qu’il était lui-même et qui la fait souffrir).  Ce père peut par exemple aimer son enfant en étant dur avec lui pour qu’il puisse survivre dans ce monde, il peut aussi être jaloux de lui, de son humanité ou de sa forte connexion avec la mère, c'est souvent un mélange de plusieurs sentiments contradictoires. L'enfant lui, aime son père et le rejette en même temps, car il ne correspond pas aux hauts critères moraux qui sont les siens. Cela va créer une problématique sur le plan amoureux, une insatisfaction permanente où une grande exigence envers l’autre, doublé d’une grande sensibilité à toutes formes de rejet.   

Ayant rejeté le masculin en lui, il agit de manière féminine. Les femmes qui désirent un homme le sentent et le rejette ou l’abandonne. S’il arrive à récupérer sa partie masculine, à l'intégrer, alors il attirera les femmes autour de lui qui lui porteront un grand amour.   

Ce père représente aussi le père spirituel, le divin, qu’il désire et rejette en même temps, cela vient de la colère qu'il éprouve de s'être sentis abandonné par lui à un moment donné de son existence. il lui en veut de lui avoir permis de vivre des expériences si douloureuses qu'il n'a pas réussie à lâcher prise. Cette incapacité à exprimer sa colère, car il se sent en partie responsable de cela, lui fait éprouver une profonde tristesse, un déchirement intérieur, il est déchiré car il n'arrive pas à pardonner ni à se pardonner d'avoir créé cette situation. Cet orgueil l’empêche d'accéder à la paix intérieure.   

Sa tâche consiste donc à se pardonner profondément et à intégrer le masculin en lui, à se réconcilier avec son père extérieur, en reconnaissant son amour maladroit envers lui, ou, à défaut, en reconnaissant sa jalousie qui est aussi une forme de reconnaissance dans la valeur de l'enfant. À se réconcilier aussi avec le père spirituel, en sentant que celui-ci l'attend les bras ouverts. Enfin, à  accepter vraiment ce monde qui personnifie les valeurs masculines positive et négative.   

Un autre aspect du 4 dans ses niveaux moyens et bas, est sa volonté à ne vivre que des moments intense, afin d’éviter ce vide et l'ennuie qu’il peut ressentir, il construit sa vie en conséquence créant des situations qui vont l'amener à vivre cette intensité.

Sur le plan amoureux cela se traduira par : je te désire /je me détache, aimant ce qu'il perd ou ce qui lui échappe, négligeant ce qu'il croit acquis. Il aime la tragédie, cette dernière lui provoquant d’intenses sensations.

Sur le plan professionnel, il créera un contexte pour ne faire les choses qu’a la dernière minute, comptant sur son intuition pour répondre parfaitement à la situation, ce mécanisme répond à son besoin de sentir qu’il est connecté, capable, inspiré, aimé par son soi  spirituel qui le guide. Il n'y a rien de pire pour un 4 que de se sentir déconnecté intérieurement, d'où ce jeu constant avec la prise de risque, et la conséquence d'échouer par manque de travail, il compte avant tout sur ce guidage intérieur.